jeudi 23 mai 2013

Selon Iyed Dahmani, les deputes Nahdhaoui de la commission de coordination et de la rédaction de la constitution refusent d'appliquer les accords signes lors du debat national a Dar Edhiyafa concernant notamment la liberté de conscience, la clause générale de restriction par la loi des droits et libertés, le droit de greve et le droit syndical...
JJe pense que si ces députés ne font pas marche arrière rapidement, la rupture avec Ennahdha devra être forte et irréversible.
Ces gens la ne sont pas fait pour la politique, mais pour instaurer un émirat rétrograde