mardi 28 janvier 2014

malgre les reserves, je vote pour

Malgré les réserves sur quelques portefeuilles qui ont un lien avec les élections, l'équipe de Mehdi Jomaa est composée de compétences qui pourraient nous réconcilier avec nos gouvernants après la rupture totale due a deux gouvernements calamiteux de la troïka
Une équipe restreinte, de beaux CV et également une belle image avec des têtes qui inspirent confiance 
Nous ne pouvons bien évidemment donner un appui sans failles a ce gouvernement qui se doit avant tout de nous faire un bilan de la situation dangereuse du pays et nous donner la feuille de route de chacun de ses ministres
Des réserves, il y en a et nous nous attendons a ce que ce gouvernement respecte la feuille de route
Mais malgré cela et par sens de responsabilité je vote POUR

dimanche 26 janvier 2014

Enfanté dans l'amour

Deux très longues années, deux années d'intenses débats, d'intenses combats, de luttes, de larmes, de souffrance
Deux années durant lesquelles le sang a coule dans ce pays
Une vrai révolution, oui, une Tunisie qui change, une Tunisie nouvelle construite par chacun de nous
L'un des premiers aboutissements est ce Destour consensuel
Les institutions sont mises en place et la Tunisie va se construire encore dans la difficulté, mais cet enfant, cette seconde République, nous l'aimerons et le protègerons car nous l'avons fait avec AMOUR


mardi 21 janvier 2014

Ennahdha joue la seduction

Je voudrai revenir a la dernière émission de Rached Ghanouchi pour dire que Ennahdha a tenté la séduction avant les élections du 23 octobre et a menti a ses électeurs . Elle n'a réalisé aucun des points de son fameux programme en 365 points. Aujourd’hui, ils attaquent a nouveau la séduction, y compris en admettant ce qu'ils estiment être leurs erreurs dont celles de ne pas avoir mis en place la justice transitionnelle ou en appelant a l'exclusion
Ils sont a nouveau dans la séduction afin d'être dans les institutions permanentes de l'Etat et écrire les lois en fonction de leur projet de société
Si nous ne pouvons ignorer l'existence de Ennahdha, nous devons être conscients qu'ils vont tout faire pour bouffer de notre électorat et une fois élu, mettre en place leur projet dont le takfir et l’exclusion
Aujourd’hui la page de Rached Ghanouchi est relookée et parle 3 langues
Et ce n'est que le début
Rached Ghanouchi se prête au jeu de ses coach en communication, parmi les meilleurs au monde, et cela beaucoup de nos leaders a nous refusent d'en faire de même
La bataille sera rude, mais nous devons les battre

Nous ne pourrons le faire dans la dispersion

jeudi 16 janvier 2014

La revolution en marche

La Tunisie écrit une constitution. Dans la douleur certainement 
Mais l'esprit de cette constitution, c'est tout un peuple qui est en train de l'écrire
Les magistrats, les médias, les syndicats, les associations... chacun s'exprime pour que cette constitution nous ressemble a tous 
Un jour on pourra dire , oui j'ai contribué a l'écrire cette constitution , je me suis battu pour les libertés , l'indépendance de la justice, l'égalité des chances, la liberté de conscience... 
Nous vivons des moments historiques
Ennahdha a voulu l'obscurantisme, on s'y est opposé et ne nous sommes pas laissés faire
Nous ne sommes pas au bout de nos peines ?
Oui, c'est cela une révolution !!!!

lundi 13 janvier 2014

Merci et merci encore

Il y a 3 ans j'étais un citoyen sans droits, un citoyen soumis, un citoyen qui pensait vivre correctement
Manipulés ou a bout de tout, des femmes et des hommes sont sorti dans la rue et ont contribué a chasser un homme des plus abjects et sa mafia de famille 
Grace a ces femmes et ces hommes, j'ai pu retrouver ma liberté de parole et ma liberté d'agir
Grace a ces femmes et ces hommes, je suis devenu citoyen ayant droit de voter et de participer a la construction de la chose qui me concerne 
Grace a ces femmes et ces hommes, je me bat a mon tour pour préparer à mes enfants un pays libre, pluriel et ou il fait bon vivre 
Mon chemin est semé d'embûches, d'assassinats et de crise identitaire, mais mon chemin se trace petit a petit
Grace a elles
et a eux j'écris ces quelques lignes
Merci à elles et a eux

Audace oui, mais intérêt national d’abord

Je respecte le travail de Samir El Wafi et le travail de tout journaliste. Depuis le 14 janvier les journalistes font un travail remarquable et ont pu empêcher toute main mise du politique sur leur travail. Et pourtant ils ont subi une énorme pression!
Ils ont su résister et je les en félicite
Il est du devoir de ces journalistes qui sont un véritable pouvoir aujourd’hui, de préserver avant tout les intérêts du pays quand ils font leur travail
Mettre en évidence de cette manière l'implication de la Tunisie dans la chute de Kaddafi (avec la complicité d'un General) est tout de même très grave car les conséquences peuvent être terribles

Audace oui, mais intérêt national d’abord

dimanche 12 janvier 2014

Regrets

Aujourd'hui Nidaa Tounes et Beji Caïd Essebsi sont la force principale contre Ennahdha et contre des résultats qui ressembleraient à ceux du 23 Octobre 2011
Je ne le dis pas par esprit partisan mais car c'est la réalité 
Ceux qui font en sorte de tenter d'affaiblir Nidaa ou d'exclure BCE de la course jouent contre leurs propres intérêts (en ont ils?) et contre les intérêts du pays 
Et puis qui vous dit que BCE se présentera aux élections ?
Pour le moment sa candidature n'a pour objectif que de calmer les esprits au sein de son propre parti et au sein de l'UPT
Encore une fois , nous jouons nous même contre nous même et c'est l'obscurantisme qui se frotte les mains de nous voire si cons
Si l'article 73 passe en l'état beaucoup le regretteront et pour toujours cette fois ci

samedi 11 janvier 2014

Nous ne sommes pas encore prets

J'ai participé ce jour a une débat sur la religion et l'Etat auquel participaient BCE et RG

Une photo prise et postée dans aucune arrière pensée a ému beaucoup de mes amis 

Jamais je n'aurai pensé qu'un moment de "naïveté" aurait provoqué autant le tollé 

Ennahdha est un parti avec lequel je ne partage rien, ni la vision politique, ni le modèle de société 

Je ne vais pas dire ici ce que représente pour moi Ennahdha ni les islamistes

Eux et moi n'avons rien en commun et ne partageons pas grand chose ensemble

Toutefois , je ne suis pas de ceux qui aimerait les revoir dans les prisons ou parmi ceux qui veulent les rayer de la scène

La raison en est bien simple car tout simplement impossible et aussi cela va a l'encontre de ce en quoi je crois et en particulier la différence

J'accepte toutes ces critiques de la part de ceux qui l'ont fait, voire même des fois certaines insultes même si elles sont déplacées

Ceux qui ont été choqués savent par ailleurs ce que je défends et crois et feraient mieux de placer cette photo dans le chapitre de mon rêve de voire la Tunisie pacifiée et contenant toutes ses composantes dans le respect de chacun
Ce rêve deviendra réalité même si beaucoup ne sont pas encore prêts à le vivre

Je demeure convaincu que nous n'avons d'autres choix que de coexister mais avec des équilibres politiques autrement équilibrés et en notre faveur

Mon chemin, mes convictions et mes valeurs demeurent les même
Une Tunisie libre, démocratique et moderne
Ta7ya Tounes

vendredi 10 janvier 2014

Quand les esprits retrogrades refusent

Ce qui se passe ne peut nous laisser indifférents.
Ce ne sont pas uniquement des manifestations qui font suite a la loi des finances calamiteuses ou les taxes
Des gens qui ont faim et pour lesquels la troika n'a rien offert sont sorti, mais pas seulement eux
Derriere, il y a des gens des LPR, il y a des gens qui ne veulent pas quitter le pouvoir, des gens qui veulent la chariaa, des gens qui veulent le takfir, des gens qui ne veulent pas d'une constitution moderniste et consensuelle
Beaucoup de gens ont trouve leur intérêt dans le chaos et dans la gestion catastrophique des affaires de l'Etat par une troika qui ne savait pas s'il valait servir ou installer les mécanismes qui lui permettent de rester le plus longtemps possible au pouvoir.
Oui pour dire non a cette troika et démanteler le système du parti Etat qui a ete installe
Mais non a la violence et au saccage des institutions de la Republique.
La police se veut Républicaine, elle se veut de faire son devoir sans tenir compte de ce qui se passe sur la scene publique
Soyons solidaires avec nos forces de l'ordre et soyons vigilants a la manipulation
Mehdi Jomaa qui jouit du soutien de la société civile et d'une grande frange de la classe politique ainsi que des puissances étrangères, ne sied pas a ces gens la qui se sont habitues deux années durant a agir pire que les Ben Ali, Trabelsi et Materi reunis.
Notre pays peut se redresser. Nous pouvons le redresser

mercredi 8 janvier 2014

Fakhfkah dindon de la farce?

L'impression que beaucoup ont, est que Elyes Fakhfakh est le dindon de la farce
Oui et non a mon avis
Elyes Fakhfakh avant même de devenir ministre savait que le gouvernement allait jouer sur le déficit budgétaire et que cela était jouable vu que ils pensaient gouverner seulement une année avant d'aller aux élections
Les choses se sont passées autrement
L'erreur fatale de Elyes Fakhfakh est qu'il s'est coupé du monde et s'est enfermé dans son ministère et avec les membres du gouvernement sans se soucier de la réalité du pays et de la société civile, UTICA, UGTT en tête
Il est connu pour être têtu
Les Nahdhaoui vont aujourd’hui essuyer leurs mains en demandant le retrait de ces mesures impopulaires que eux même avaient encouragé et en faisant a Elyes Fakhfakh la responsabilité de l'échec.
Or Fakhfakh n'est qu'un ministre de ce gouvernement et il ne peut rien faire sans l'aval du gouvernement
Les députés qui hier ont voté la loi des finances, sont aujourd’hui en train de signer une pétition pour demander a enlever les redevances. Totalement ridicules et la je le rejoins quand il dit "chalaktouha"
Pour l'histoire des agriculteurs, il est vrai qu'une grande partie de ceux qui bénéficient des avantages ne sont eux même pas agriculteurs
Mais ce système avait été mis en place par Ben Ali et lui permettait de tenir 23 ans
On ne peut reformer un pays en une année, surtout quand le gouvernement de la troika lui même est tout sauf un gouvernement compètent et intègre
Elyes Fakhfakh a su cela a son détriment, mais il se redressera car il a vécu malgré tout une très grande expérience qui l'enrichit et en deux années il a appris plus qu'il n'a pu apprendre toute sa carrière durant
Dommage que Fakhfakh n'a pas su jouer, tout comme son parti d’ailleurs, le jeu politiquement en s'aliénant aveuglement a ceux qui aujourd’hui tentent de lui faire porter le chapeau


lundi 6 janvier 2014

Poltron

J
'ai entendu Meherzia Laabidi demander a ce que Karima Souid soit convoquée par le bureau de l'ANC en application de l'article 100 du reglement interieur parce qu'elle a réclamé ses droits
Je n'ai pas entendu Ben Jaafar convoquer Habib Ellouze pour appel au meurtre, takfir et incitation a la haine

dimanche 5 janvier 2014

66 kif?

Cette constitution, au nom du consensus, est en train de ressembler a un règlement intérieur d'une association.
Chacun y met des choses qui le protègent lui, oubliant que demain ce ne sera peut être pas lui
Il en est ainsi dans cette affaire du takfir, comme il en sera de même dans la partie relative aux pouvoirs et les prérogatives de chaque pouvoir, comme il en est de même pour le volet justice
Trop de calculs politiques dans l’écriture d’une constitution supposée donner les orientations générales
Je ne suis ni juriste, ni encore moins constitutionnaliste, mais je ne la sens pas
Ce dostour ne fera certainement pas 66 kif