mercredi 22 mai 2013

La justice independante de la troika

 Le porte parole de Ansar-la terreur a comparu devant le juge pour les griefs suivants :" incitation à la violence et appel au meurtre d'agents de l'ordre et de journalistes"
A priori, cela n'est pas suffisant pour aller en prison dans le gouvernement de la troika
Seifeddine Raies est libre
Amina est derriere les barreaux
Sami Fehri est derriere les barreaux
Un bloggeur est derriere les barreaux
Plusieurs ministres de Ben Ali sont derriere les barreaux sans chefs d'inculpation sont derriere les barreaux
Plusieurs P-DG de la Radio Television Tunisienne sont derriere les barreaux
Le peuple Tunisien est derriere de grands barreaux