mercredi 14 août 2013

el amn we ejaych mahoumech madhmounine

 Ennahdha profite de ce qui s'est passé en Egypte pour monter au créneau.
Son parti satellite, Ettakatol nous met en garde contre le scénario Egyptien et leur chef  Rached Ghanouchi nous demande comment on réagirait si jamais le pouvoir tunisien usait des mêmes méthodes contre les manifestants du bardo
Ha ha ha!!
D'abord on vous a vu à l'oeuvre à Siliana avec votre police parallèle utiliser la chevrotine pour aveugler des manifestants pacifiques
Ensuite, jamais vous ne pourrez faire cela car mis a part cette milice que vous avez habillé de la tenues de la police, la grande majorité, que dis je, l'écrasante majorité de notre police et de notre armée sont toujours ranges du cote de ceux qui scandent le droit et la liberté. En effet ya cheikh el amn we ejaych mahoumech madhmounine
Alors, si vous n'êtes pas capable d'écouter le peuple qui vous crie qu'il en a marre de vous et de vos méthodes, vous pourrez prendre vos deux larrons et vous en aller dans un autre pays qui vous accueillera certainement car ici on veut vivre libres, on veut vivre notre foi comme on la sent.
Car ici on aime la vie et on veut la croquer à pleines dents
Car on ne veut pas d'obscurantisme
Comprenez cela et on vivra tous en paix dans ce beau pays que vous êtes en train de massacrer, ou comme je vous l'ai dit, prenez vos deux guignols et trouvez vous un endroit ou vous vous lamenterez a longueur de journées vos expériences ratées avec ce peuple magnifique qui vous déteste comme jamais