vendredi 5 avril 2013

La Tunisie pour tous


Avenue Habib Bourguiba :
Avenue est propre. Des jeunes se trémoussent au son d'une musique, un petit groupe chantonne auprès d'un guitariste aux cheveux longs et la barbe délaissée. Un peu plus loin, un maladroit essaye de faire des tours de magies devant une foule qui raille. Ici et la quelques uns s'initient a la statut immobile de la Ramblas a Barcelone. Aux pieds de Ibn Khaldoun et en face de la synagogue un type appelle les gens a respecter l'Islam et leur prédit l'enfer... la foule bouge d'un groupe a l'autre. Pas un flic sur le tremplin central et a leur place des spectacles de rues et des artistes peintres
La Vie politique :
Ennahdha, le PDP, Ettakatol sont en haut de l'affiche. Ils se respectent tous et préparent les élections dans une ambiance électrique mais dans le respect. Pas de violence, pas de coups bas, la loi est claire et ils la respectent tous
Ensemble ils ont mis en place la justice transitionnelle et les archives du ministère de l'intérieur ont été ouverts au public grâce a des ONG qui ont travaille dessus
Nous savons désormais comment fonctionnait le système d'écoute, comment on se surveillait les uns les autres
A la télé, on nous a explique comment se pratiquait la torture et comment les gens de gauche et les islamistes ont vécu, comment ils ont été mis en prison et comment beaucoup d'entre eux ont du fuir le pays
Des procès que l'on passe en direct a la télé passent sur une chaine dédiée pour cela et ceux qui ont faute politiquement ou ont participe a la corruption et la torture témoignent. Beaucoup ont été très sévèrement jugés, d'autres ont eu la chance de la clémence de leurs victimes
Les blesses de la révolution ont été identifiés, une stèle en leur mémoire a été dressée dans chaque ville du pays
Un musée en leur honneur avec un grand mur en marbre noir sur lequel était gravé le nom de tous ces héros a été joliment dressé a l'entré. Des vidéos et des photos de la révolution décorent ce joli petit muse
Le ministère de l'intérieur a déménagé dans un bel immeuble en verre, transparent
Le bâtiment actuel a été remplacé par un très joli jardin dans lequel le musée des martyrs de la révolution a été construit
Les voitures de police sont propres et en joli état. Les tenues des policiers ont change et le respect entre le citoyen et l'agent de police est devenu la règle. La loi est appliquée de manière très stricte et les gens vivent mieux
Les mosquées sont bondées le Vendredi après midi et on y parle de progrès, de la Tunisie de demain, de fraternité et de paix
La constitution a été écrite en une année et les élections approchent. Elles sont chapotées par une ISIE totalement indépendante et qui dispose de moyens très importants
La Presse est libre, la justice est indépendante, les chaines de télé et de radio émettent désormais a partir de la Tunisie et les fréquences leurs sont octroyées sans problème
Le pays progresse économiquement et les investisseurs étrangers se bousculent, qui de France, qui d'Italie, qui des USA, on a même vu des gens venir du Viet Nam pour créer de la richesse chez nous
La révolution tunisienne est citée en exemple dans la quasi totalité des Senats du monde entier
Chez nous, tout le monde s'est remis au travail et chacun est libre de pratiquer a sa manière ses croyances...
Oui, qu'est ce qui se passe, c'est quoi ce bruit? C'est mon téléphone qui sonne, je me réveille en sursaut et ma radio que j'avais programmé la veille pour s'allumer a 7h du matin annonce l'explosion d'une voiture a la cite Ennasr et l'arrestation de deux artistes qui dans leur oeuvre ont dessiné les seins nus d'une jeune dame