samedi 2 février 2013

Remaniement ministeriel? Le scenario le plus plausible


Depuis des mois on ne cesse de parler d’un remaniement dont le but principal est d’instaurer un climat de confiance et rebooster l’économie
Ennahdha a convoque son Majless Echoura et le CPR son conseil national
On a entendu ici et le des déclarations et des pseudo exigences
Les forces de l’opposition ont été consultées
A mon sens, tout cela accouchera d’une souris car la troika continuera a gouverner
Hamadi Jebali sera flanque de deux adjoints a pouvoirs considérables
Bhiri quitterait son ministère et le cèderait a Dilou ou une autre personnalite Nahdhaoui ou proche des islamistes
Bouchleka quittera le ministère des affaires étrangères
Deux secrétariats d’Etat seront créés au ministère de l’interieur (demande du CPR)
Quelques personnalités comme Goumani et d’autres intègreront le gouvernement
Ce scenario sauvera, en apparence,  la face de la troika qui demeurera jusqu’aux prochaines élections
En effet, Ettakatol cèdera sur son exigence relative au ministère de la justice en disant qu’ils acceptent ce scenario « pour préserver l’intérêt national »
Le CPR peut être aura t il les affaires étrangères
Scenario qui préservera les équilibres en place et renforcera l’hégémonie de Ennahdha qui a encore besoin de l’année a venir pour mettre en place son programme