vendredi 15 février 2013

Le marteau avant le drapeau?

Certains, notamment les Tak, sont en train de faire des suppositions sur ce que ferait Al Joumhouri aujourdhui et radotent que ANC est en train de se vendre a Ghanouchi. Alors precisons un peu les choses:
Le probleme est vraiment tres mal pose. ANC a choisi l'opposition au lendemain des elections. Decision discutable en effet. Il est vrai que apres les elections l'interet du pays faisait qu'il fallait aller ensemble pour construire le pays. Mais des avant la creation du gouvernement un OPP a ete signe entre les 3 partis de la troika qui consacrait immediatement l'hegemonie de Ennahdha. Cette OPP a ete desavouee par certains deputes Tak notamment ceux venant de France + Khmais Ksila et a ete legerement modifie. A partide la, le TAk est devenu une anti chambre de Ennahdha et Ben Jaafar l'executant de leurs desirs au sein de l'ANC.
Le sujet n'est pas de rentrer ou pas dans un gvt d'union nationale, mais dans quelles conditions? Si c dans un jeu de win win et que la distribution des pouvoirs est equitable + une feulle de route est dressee pour la fin de la redaction de la constitution + la date des elections + un consensus sur le code electoral + l'etat general du pays (LPR, violence, jusitce , libertes...), dans ce cas oui Al Joumhouri fera partie du gouvernement. Si cette feuille de route n'est pas dressee et signee, AJ ne fera pas partie du gvt.
Ne faites donc pas d'analyses approximatives apres avoir ete la cause du desastre que vit le pays
Si MBJ avait fait un retro planning le jour ou il a pris en main l'ANC, le pays ne serait pas dans la situation chaotique ou il est
Il a choisi d'etre le President d'Ennahdha. Dommage