jeudi 26 septembre 2013

avant 14 Janvier et apres 14 Janvier. Qui est plus legitime?

Bien malin celui qui pourra prédire l'avenir ou la prochaine carte politique. 
La situation est en pleine mouvance et chaque jour apporte son lot de surprises, le plus souvent désagréables.
Demeurons tout de même sereins et avançons dans le calme.
Tous les partis ont besoin d'évoluer .
Ettakatol et Al Joumhouri (le PDP) sont des partis traditionnels tournés vers des personnes. Ils ont du mal a évoluer et a accepter facilement que d'autres, qui n'ont pas milité comme eux, intègrent "leurs" partis et y occupent des positions importantes même s'ils veulent donner l'impression qu'ils cèdent de la place.
Dans les faits, ils donnent des postes de premier ordre a certaines nouvelles compétences, mais s’assurent par ailleurs de garder le contrôle des instances dirigeantes et décisionnelles du partis (conseils nationaux, comite centraux)
Ils acceptent de jouer le jeu de la démocratie interne, mais des qu'ils sentent que la vague des nouveaux risque de les emporter car les choses ont change, ils se referment sur eux même et poussent aux départs.
Cela est compréhensible même si cela n'est pas défendable.
Ces personnes ont milité, ont souffert, on vu leur vie se détruire par les régimes successifs de Bourguiba et surtout de Ben Ali , qu'ils ne sont pas aujourd’hui prêts a se faire "laminer" par "les nouveaux".
Ils ont encore cette impression que les partis leurs appartiennent. Leur démarche est très mauvaise et porte préjudice a la construction de l'espace politique et au processus démocratique.
L'apprentissage est encore long, partout, y compris chez Ennahdha me semble t il.
Le pays aura t il la capacité de supporter cela? Eux sont ils prêts a aider une nouvelle classe politique qui a des fois une vision différente de la leur a émerger? Rien n'en n'est moins sur