jeudi 24 janvier 2013

Pouvons nous réussir?


Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale. "Vous avez connu des périodes bien difficiles mais, par votre action, vous avez fait naître une flamme dans le monde entier. Nous devons veiller à ce que la Tunisie parvienne à montrer qu’islam et démocratie sont compatibles et qu’il est possible d’instaurer un développement économique sans exclus."
La Banque Mondiale a par ailleurs annonce un investissement de 48 millions de dollars destiné à promouvoir la croissance des entrepreneurs privés.
Que ceux qui sont aux commandes du pays comprennent que cet appui des instances financières internationales dont le but est de voire le modele Tunisie réussir , comprennent que cela ne peut se faire que si a leur tour ils jouent le veritable jeu politique en séparant l'Etat de la religion et l'Etat du parti