jeudi 3 janvier 2013

La position de Al Jomhouri

Je pense que c'est clair maintenant. Al Jomhouri n'integrera pas le gouvernement sauf dans le cadre d'un gouvernement d'intérêt national regroupant toutes les composantes politiques du pays avec au préalable un accord sur la date des elections acté par l'ANC , un accord sur le code electoral et un consensus sur la constitution. Par ailleurs, la voie choisie d'un front regroupant toutes les forces progressistes pour la preparation des prochaines échéances electorales est clair, precis et définitif et les declarations de BCE dans le journal Al Maghreb n'auront pas d'incidences sur un processus populaire