dimanche 23 décembre 2012

Pour que la justice ne soit pas mise au pas

Le regime de Ben Ali a mis la main sur la justice la manipulant a sa guise a tel point qu'aucun de nous ne croyait plus en le système judiciaire . Ceux qui hier en avaient souffert de la justice de Ben Ali, sont aujourd'hui aux commandes du pays et tentent d'user des mêmes méthodes. Si vous aussi vous voulez que le principal objectif de la révolution soit atteint, c-a-d un pouvoir judiciaire indépendant, soyez au rendez vous demain devant le ministère du tourisme a11h a l'avenue Mohamed V pour un déplacement vers la prison de Mornaguia en vue de demander l'application de la loi et des décisions de la justice pour la libération immédiate de Sami Fehri qui n'est rien d'autre que l'otage de ce gouvernement de la troïka, et non pas celui de la justice qui a joué son rôle, a pris les décisions qui s'imposent en affirmant clairement que Sami Fehri est libre et doit être parmi les siens et ce depuis plusieurs semaines.