mercredi 1 octobre 2014

La Tunisie triomphera et la guillotine pour les traitres


Un certain 14 Janvier 2011, les tunisiens par millions, présents ou pas sur l'Avenue Bourguiba, avaient scandé comme un seul homme : DEGAGE!
Dégage Ben Ali, mais dégage aussi un système, un régime et un parti
Le processus ne se faisant pas correctement car une certaine troïka ayant préféré se servir plutôt que servir, a tout fait pour que la justice transitionnelle ne se fasse pas
Et comme cette troïka a très mal géré le pays
Et comme cette troïka a mis l'économie du pays a genou, qu'elle a affaibli les institutions de l'état, favorisé l'instauration du terrorisme   
Et comme on ne peut exclure politiquement un tunisien pour lequel n'a pas dit son mot, petit a petit le DEGAGE est devenu ringard.
Et puis voila, les jours et les semaines et les mois passent et la mémoire flanche. Et on oublie. On oublie la faillite du régime de Ben Ali et la mauvaise gestion du RCD. On oublie le régime policier et le système oppressif. On oublie la mafia des Trabelsi, Ben Ali et Materi. Pire, certains en deviennent nostalgiques et la mafia continue a sévir mais avec d'autres chefs
Et puis, a la faveur du grand pardon, ceux qui ont fauté hier rentrent au pays avec les grands youyous et ceux qui ont des dossiers devant la justice et qui ont été des éléments clés d'un régime honni pratiquent leur droit politique. 
Normal. La nature a horreur du vide
Et puis, et puis voila que nous découvrons a la faveur de la liberté et du droit de chacun de se présenter a la magistrature suprême, des supercheries encore pires que celles pratiquées par "l'ancien système"
Autrefois on faisait voter les morts. Aujourd'hui les morts on le droit de parrainer
Autrefois on bourrait les urnes par des noms fantaisistes. Aujourd'hui on bourre les listes des parrainages par des noms fantaisistes. On utilise la base de données de la CNSS pour faire de faux parrainages, on fait signer les uns ou les autres, on achète les parrainages des députés et de citoyens lambda
Meme le Allahou ahad allahou ahad revient. Cette fois-ci chez celui qui, a mon sens, représente le plus grand danger pour la Tunisie. "Allahou A7ad, Allahou A7ad w si Slim ma kifou 7ad"
Mais bon sang, pourquoi tant de médiocrité. 
Ce peuple qui s'est battu, qui a affronté les balles. Ce peuple qui s'est battu contre les obscurantistes, contre la chariaa, contre l'aliénation de la justice et pour une presse libre. Ce peuple qui a voulu et obtenu la constitution qu'il a voulu mérite bien mieux. Beaucoup mieux
Disent ce que disent et ceux qui veulent dire. La révolution est la et bien la. Elle est dans son processus normal et elle réussira même si beaucoup se font encore acheter a coups de moutons, de couffins du ramadan et de billets de banques
Ceux qui pensent que tous les tunisiens sont vils et achetables, se trompent. La majorité, la grande majorité des tunisiens est patriotique. Elle ne s'achètera pas et je suis convaincu que ceux qui ressuscitent les morts ou achètent les voix ne gagneront pas
La Tunisie et les tunisiens triompheront et cette révolution réussira
La Tunisie ne sera jamais islamique et la Tunisie ne sera plus jamais dirigée par des corrompus et des "malversateurs". J'en suis convaincu
Encore en Tunisie, il y a des femmes et des hommes qui refuseront que hier soit notre demain et qui refuseront que la Tunisie tombe dans la médiocrité nahdhaou-takattoulo-cprienne.
Nous vaincrons car on aime notre pays

Nous vaincrons car on aime notre patrie