dimanche 16 juin 2013

Le rap, un mode d'expression qui fera mal

Ceux qui ont mis en prison el15 atteignant ainsi très gravement a la liberté d'opinion tentant de brimer les libertés, savent certainement que pendant que eux se terraient ou négociaient avec le pouvoir de Ben Ali, un rappeur du nom d’EL GENERAL et d'autres n'avaient pas eux froid aux yeux et ne négociaient qu'avec leur libertés de pensées en traitant Ben Ali de tous les noms l'appelant lui et sa famille a débarrasser le plancher
Ces rappeurs aujourd’hui donnent une nouvelle fois la preuve que pour eux la liberté n'est pas négociable et depuis l'incarcération de leur héros et notre héros weld 15, et utilisent des mots encore plus durs à l’ encontre de la police et du régime en place
Ce que ne savent pas ceux qui ont mis en prison el15, c'est que les rappeurs sont une communauté unie et soudée, pas seulement en Tunisie, mais dans le monde entier. C'est une culture qu'ils ne connaissent pas car différente des  pratiques du Takfir et du Jihad que eux prônent
Les rappeurs soufflent la liberté et expriment crument le malaise des jeunes et des opprimes
Les opprimer, ne fera que les encenser a faire encore plus
Courage les gars. De tout coeur avec vous

Le Joey Starr, Ekoué de La Rumeur, Akhenaton , Imhotep de IAM, Mouloud Mansouri, Raashan Ahmed, Medine, Yasmine Hamdan, Oxmo Puccino et Djel de    la Funky ... se rebellent aussi pour vous