samedi 23 mars 2013

La constitution avant tout


Le combat pour la constitution est encore loin d'être gagne. Bien des articles restent encore très flou et ont été adopté au sein des commissions faisant que les débats au sein des plénières risquent d'être chaud. L'universalité des droits de l'homme n'est pas encore acquise tant qu'elle demeure liée dans les textes par les "spécificités tunisiennes". De même que l’Egalite entre l'homme et la femme, de même que l'état "civil" n'est pas clairement consacré dans les textes. Bref, encore bien des points pas du tout éludés.
Lobna Jeribi qui parle de tout cela dans une interview au journal El Maghreb semble prendre tout cela a coeur et les députés ainsi que les medias devraient focaliser beaucoup sur ces sujets afin que la société civile bouge en amont des séances plénières pour mettre la pression
Si j'ai apprécié les prises de position de Lobna dans sa défense des fondamentaux de la constitution, je comprends moins sa langue de bois quand elle dit que  les débats au sein de son parti sont menés démocratiquement. Car si tel était le cas, très peu de gens auraient quitte le parti.
Bon courage à tous ceux qui se battent pour la constitution mais le combat n'est pas celui uniquement des députés, car seuls et sans société civile très active, ils ne peuvent grand chose devant les obscurantistes majoritaires au sein de l'ANC
Les députés ayant été élu pour travailler sur la constitution et pas faire le cirque