dimanche 27 juillet 2014

Bon aid

Ramadan se termine avec son lot de morts et de blessés. Peut être le plus horrible des ramadans que notre pays ait pu vivre
Nous ne pouvons le fêter dans l'allégresse quand on sait la douleur de ces familles qui ont perdu l'un des leurs ou ont vu l'un des leurs amputés d'un bras ou d'une jambe
Nous ne pouvons le fêter dans l'allégresse quand on pense aux souffrances de ces milliers de palestiniens qui vivent des moments durs
Nous ne pouvons le fêter dans l'allégresse quand on sait ce qui se passe dans la Libye voisine et les missiles qui tombent sur les foyers de centaines de personnes qui ont du fuir leurs maisons et en particulier a Gasr Ben Gheshir
Nous ne pouvons le fêter dans l'allégresse quand on sait qu'une poignée de politiques, tous partis confondus et que personne ne nous sorte l'argument "nous on a voulu mais pas les autres", quand on sait qu'une poignée de politiques pour satisfaire leurs egos font que nous partons aux elections divisés avec les risques énormes de perdre les elections 
Et pourtant, demain c'est l'aid, la fete des enfants et la reconciliation entre les gens qui se sont disputes un jour
Et pourtant, on ne peut se réconcilier avec les takatoliens, Cpristes ou autres nahdhaouistes tellement ils ont causé du tort au pays et nous ont causé autant de tort. 
Et pourtant, la vie continue
Bonne fetes a toutes et a tous 

Dieu preserve ce pays et ce peuple. Il est bon et ne mérite pas tant de souffrance