lundi 31 mars 2014

L'Union, l'Union et l'Union. Nothing else

Je n'ai cesse de le revendiquer. L'union. 
Sans union, nous risquons de laisser des plumes lors de la prochaine échéance électorale 
Nidaa est la locomotive et il faut l'accepter car Nidaa n'est pas seulement un parti mais un projet national 
Sans Union, nous risquons une victoire des obscurantistes et des opportunistes qui pendant 5 ans et légitimement élus, auront le temps de faire reculer le pays de 50 ans
Le combat n'est pas RCDistes contre je ne sais qui, mais progressistes contre un projet de société différent pas seulement en terme d'islamisation de l'Etat mais de vision par rapport a la démocratie 

Nous avons encore le temps de terminer nos cogitations, mais pas trop