mercredi 31 juillet 2013

Pas de concessions

Ceux qui sont sorti par millions dans le pays l'ont fait de manière spontanée et n'ont pas attendu les politiques qui ont fait l'erreur de permettre aux trois partis de la honte de constituer la troika 2
Les revendications de la rue sont :
- Dissolution de l'ANC
- Gouvernement de salut national
Discuter encore, nous mènera a une troika 3.
Nous n'avons plus rien a discuter et il ne faut laisser les politiques décider. Ils ne possèdent pas plus d'expérience que les gens qui sont dans la rue
La rue a dit son mot, la rue doit exiger que son mot soit respecté
Pas de concessions avec ceux qui ont ruiné le pays
Pas de concessions a ceux qui ont terni l'image de notre pays dans le monde
Pas de concessions a ceux qui ont  installé le terrorisme dans le pays
Pas de concessions a ceux qui ont réussi a diviser les tunisiens
Pas de concessions a ceux qui ont installé la haine parmi les tunisiens
Pas de concessions a ceux qui ont fait de l'ANC un outil ou une majorité de députés a impose sa loi a une majorité de tunisiens
Pas de concessions a ceux qui arrêtent les terroristes et les libèrent aussitôt
Pas de concessions a ceux qui ne veulent déclarer ansar achari3a organisation terroriste
Pas de concessions a ceux qui se sont partagés le pays et ses institutions
Pas de concessions a ceux qui nous amènent des charlatans pour nous parler d'excision de la femme ou qui nous envoient des jeunes filles de 6 ans pour nous dire "moutou bi ghaydhikom"
Pas de concessions pour ceux qui veulent que la femme devienne juste un objet à baiser et a enfanter
Pas de concessions a ces deux traitres qui se sont alliés au diable
Le peuple a dit son mot, le peuple ne veut plus de concessions et le peuple ne laissera pas les politiques décider pour lui

Fini. Plus confiance en la classe politique, la rue décide et la rue connaît ses revendications