mardi 9 juillet 2013

Erreur de guidage

Nous partageons tous la même vision qui consiste a dire que toute intervention militaire est condamnable et ne peut être qualifiée que de coup d'état .
Mais mettons nous dans le contexte. Morsi a été élu et une fois élu il s'est mis a installer  ses hommes au niveau de tous les rouages de l'état et d'islamiser de manière outrageuse les institutions Égyptiennes 
Morsi a commencé a donner les signes d'un dictateur
Des millions de personnes se sont alors révoltées et sont sorti dans les rues
Nous avons tous vu cette énorme et magnifique déferlante humaine dans toutes les villes Égyptiennes avec un seul mot d'ordre :ارحل
En reponse a cela Morsi a donne pour reponses des discours violents parlant de sang et de legitimite (char3iya)
il a refuse d'apporter la moindre proposition en mesure de calmer ceux qui s'expriment dans la rue et qui voulaient en decoudre avec lui
L'armee qui s'est donne pour mission de proteger les revolutions des peuples aussi bien en Tunisie qu'en Libye a mis en garde et ensuite est intervenu
Il est clair que les arrestations par centaines est totalement deplorable et la tuerie qui s'en est suivi est tres grave.
Mais que se serait il passe si l'armee n'etait pas intervenu? Des confrontations entre les deux camps? 
Un mouvement qui se serait essouffle et un Morsi qui en serait alors grandi pour instaurer pour de bon sa dictature?
Je pense que nous sommes d'accord sur le socle commun qui consiste a dire que toute intervention militaire et tout emprisonnements sans mobiles ne sont pas acceptables. Pour le reste a chacun sa vision des choses
Pour moi , il ne s'agit pas d'un coup d'état militaire mais d'une correction du processus... a condition bien évidemment que des élections se tiennent dans les 9 prochains mois