lundi 8 juillet 2013

Coup d'etat ou correction du processus?

Ce qui s'est passé en Égypte est une correction du processus démocratique et pas un coup d'état militaire
Après que 40% d'analphabètes aient choisi Morsi comme Président de la République, celui-ci se pensant au dessus des lois, s'est mis a se comporter de manière hégémonique et atteindre aux libertés, toutes les libertés , instaurant en un laps de temps le plus court possible un état théocratique et menant le pays vers un désastre économique jamais connu par le pays
Devant cet état de fait, le peuple qui a fait sortir Moubarak, est descendu par millions dans la rue pour demander le départ de ce nouveau dictateur-pharaon
L'armée, afin d'éviter le pire, est intervenu pour répondre aux demandes du peuple et remplacer le dictateur Morsi
On ne peut de ce fait parler de coup d'état puisque l'armée a confié les rênes de l'état a un gouvernement provisoire civil chargé d'organiser des élections dans un délai des plus courts et de confier la constitution a des spécialistes en la matière loin de tout dogmatisme