jeudi 1 janvier 2015

Yassine Ayari et la liberte d'expression

Yassine Ayari est ce garçon virulent que certains après la chute de Ben Ali, ont qualifié de révolutionnaire
S'il est indéniable que Yassine Ayari a souvent eu des propos a la limite de l'appel a la violence, il n'en demeure pas moins que tout cela demeure dans les limites des libertés d'expression
Et si Yassine Ayari est aujourd'hui en prison, c'est un peu a cause de cette fameuse liberté d'expression
Il a jugé, pensant connaitre l'appareil militaire du fait de son pere qui était officier de l'armee et qui a été l'une des premières personnes a être tombées sous les balles des terroristes, qu'il pouvait se donner le droit de critiquer la grande muette allant jusqu'a dire qu'il y avait faille ici ou la et s'attaquant a ceux, que lui pensait, être les sources du mal
Tout cela, Ayari l'a fait en donnant libre cours a son expression et nullement en usant de la violence ou en appelant a la rébellion. 
Au contraire, je pense que Ayari s'est toujours voulu solidaire de notre armee que nous soutenons tous et que nous protégeons tous
J'ai pris le temps de réfléchir et de prendre du recul
Les propos de Yassine Ayari sont a la limite de l'acceptable et du tolérable
Il ne se gene nullement pour s'attaquer et de manière la plus virulente qui soit, a ceux qui n'expriment pas les mêmes positions que lui ou qui n'ont pas la même vision des choses que lui
Cela est de la bêtise et dénote d'un manque de maturité démocratique chez Ayari. 
Pour autant, Ayari mérite-t-il d'être en prison?
A mon avis non
Des propos fascistes, racistes et d'incitation a la violence, on en a entendu pire sans pour autant que leurs auteurs ne soient inquiétés
Nous avons même eu droit a des émissions télé qui auraient pu, en d'autres temps, valoir a leurs auteurs les plus grandes des sanctions
Que dire de ceux qui ont invité Bernard Henri Levy en Tunisie sachant la symbolique destructrice qu'il représente... et pourtant, je me demande même si ceux qui l'ont invité ont comparu devant un juge pour trouble a l'ordre public ou au moins, questionnés pour le pourquoi de cette visite 
Souvenons nous aussi des propos de Sahbi Atig qui appelait a ce que ceux qui s'opposaient a son projet soient carrément traînés jusqu'a la mort ou encore ceux de Chourou qui appelait a couper les bras des sit-inneurs sans parler de ceux qui appelaient a tuer Essebsi, Chebbi ou d'autres personnalités .
Selon moi et selon beaucoup Yassine Ayari n'a pas a comparaitre devant une justice militaire et j'aurai préféré une lourde sanction financière a une sanction carcérale 
Il est évident que les juges sont seuls en mesure d'évaluer les faits et de juger de ce qu'il y a lieu de prononcer comme sentence
Pour moi, en tous les cas, Yassine Ayari devrait être libre aujourd'hui comme bon nombre d'autres personnalités, et en particulier Sahbi Jouini, qui sont sous les verrous car elles ont exprime des opinions, dans le cadre de ce qu'elles pensaient avoir comme informations et ce dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et des appareils securitaires parallèles qu'ils pensent exister 
Nous ne sommes pas dans un contexte normal et nous ne devons pas tout d'un coup, passer du tout permis au tout interdit, sous prétexte de la sécurité nationale et de l'avènement des institutions permanentes du pays dans le cadre de la naissance de la seconde République.
La liberté, nous l'avons acquise par le sang et les larmes.
Ne soyons pas légers a laisser s'envoler nos acquis si chèrement obtenus. Une forte amende serait mieux a même de mieux dissuader ceux qui dépassent les limites, que la prison 
Dans un contexte différent, et si Yassine Ayari ne s'était pas mis a dos tous ceux qu'ils n'aiment pas, ne pensez vous pas qu'il aurait eu aujourd'hui un soutien de la part des médias et d'une grande partie de la société civile?

Du verbiage non contrôlé n'est pas bon pour construire, mais il est malgré tout normal en vue acquérir les bons réflexes qui nous mèneront vers la démocratie vrai