samedi 27 septembre 2014

Ce n'est pas aussi facile



On ne tourne pas facilement une page faite de népotisme, de corruption et d'inégalités
Ce n'est pas par des lois qu'on peut réconcilier un peuple qui a souffert et un Regime qui a toujours voulu le faire taire
La blessure est encore profonde et on a beau dire, on se pardonne, on met la main dans la main pour sauver le pays et on oublie, mais on ne peut cicatriser aussi vite une blessure faite de larmes, d'angoisse et de soumission forcée
La faute incombe sans aucun doute a ceux qui n'ont pas voulu mettre la révolution sur son chemin et respecter son cheminement préférant tirer profit de ceux qui ont amassé beaucoup d'argent pendant le temps de l'oppression et les sucer tant que cela est encore possible
La faute incombe à ceux qui ont refusé la justice transitionnelle lui préférant une justice transactionnelle
La faute incombe à ceux qui par soucis électoral, se sont mis à faire des surenchères afin de gagner la sympathie de la "machine" au détriment des douleurs de plusieurs millions de personnes et de ceux qui sont tombés sous les balles de Ben Ali et de son régime
S'il est indéniable que la Tunisie appartient à tous les tunisiens et que tous les tunisiens, y compris ceux qui ont fauté, ont droit à l'exercice politique, il est un passage obligé par lequel nous devions passer. Celui de la justice transitionnelle
Pour moi, il est indéniable qu'il ya eu une révolution dans le pays et que nous sommes sur le bon chemin pour la réussir
Pour moi, il est indéniable que le projet de Nahdha est de transformer la société et d'islamiser le pays
La constitution de laquelle nous nous targuons est certes belle mais elle est objet à plusieurs interprétations et le plus fort qui sera au pouvoir pourra écrire des lois qui prôneront la chariaa ou l'ouverture en fonction de l'interprétation que le législateur au pouvoir voudra donner
Nous nous devons d'être unis et d'avancer ensemble pour barrer la route a ce projet obscurantiste. Mais avec un minimum de pudeur et de remise en cause en soi. Ce n'est pas beaucoup demander