lundi 9 décembre 2013

A qui cela profitera-t-il?

C'est en effet dans le camp des "progressistes" que les démissions des 2 députés de Nidaa a Sfax, que l'on fête "l'évènement"
Un peu désolant n'est ce pas?
L'adversaire doit se frotter les mains comme un Picsou qui voit ses coffres se remplir.
A qui profitera une éventuelle perte de vitesse de Nidaa (si jamais il y avait perte de vitesse)?
Ennahdha et les monstres qui lui collent aux basques ne bossent que pour un objectif : Refaire le scenario du 23 Octobre 2011, et avoir une opposition divisée pour des résultats encore meilleurs que ceux qui les ont précédés.
Que ferait un Joumhouri ou un Al Massar seuls face a la machine de Ennahdha?
De l'autre cote, Karoui embauche cette semaine 10 ministres de Ben Ali et nous reconstitue petit a petit le gouvernement de l'avant 14 janvier.
A chacun de réfléchir aux conséquences d'un Nidaa éventuellement affaibli, je dis éventuellement, car malgré les dissensions au sein du parti, et il y en aura certainement d’autres, ces dissensions sont normales, Nidaa demeurera fort
Nidaa est un parti en pleine croissance et tous les moyens n'ont pas ete mis en place pour gerer cette croissance trop rapide. Les choses se font petit a petit dont le congres du parti qui se fera courant premier semestre de l'année a venir