lundi 22 octobre 2012

A9wa 7oukouma bou3ithet linnes

Comment je vais fêter le 23 octobre? Le champagne est déjà au frais. Je vais réunir mes enfants et leur expliquer que le 14 janvier quand on est parti ensemble a l'avenue Habib Bourguiba pour dégager Ben Ali on a vécu un moment unique et mémorable dans l'histoire de notre pays. Je vais leur expliquer que nous avons dégager une dictature et une mafia dans le but de recouvrer notre liberté. Je vais 
leur expliquer que aujourd'hui nous sommes un peuple libre et que notre force réside dans le fait que cette liberté nous l'avons arraché de nos propres mains et que de ce fait personne ne pourra nous la reprendre. Je vais expliquer a mes enfants les valeurs qu'ils connaissent déjà qui sont le respect de l'autre et son acceptation comme il est quelque soit sa façon de voire les choses. Je vais leur expliquer de ne pas céder sur leurs valeurs, sur leurs acquis et de se battre continuellement pour que chaque jour la liberté s'inscrive dans leur culture. Je leur expliquerai de ne jamais accepter que la religion guide leur quotidien et que leur bien être c'est celui qu'ils ressentent eux même. Je leur ferai un petit dégoût historique aussi pour leur dire que le peuple a élu des gens qui leur ont menti pendant la campagne et que il y a une partie du peuple qui est bornée qu'il ne sert a rien de combattre mais juste d'essayer de trouver un juste milieu avec eux pour coexister ensemble dans le pays.je leur dirai que l'on va continuer a se battre ensemble pour que les droits universels des droits de l'homme soient inscrits dans notre vécu et que plus personne ne pourra plus s'approprier leur beau pays même s'il leur semble dégueulasse aujourd'hui. Je leur dirai enfin que a ce jour, nous n'avons absolument rien perdu et que ensemble on fera en sorte de non seulement ne rien perdre, mais surtout de faire en sorte que cette révolution sente véritablement l'odeur du jasmin. On est bien d'accord les enfants?