samedi 31 mars 2012

Y aura t il des elections en 2013?


Ce qui se passe aujourd’hui est assez grave. Le gouvernement avoue l'existence d'un groupe salafiste terroriste qui veut nuire à la sécurité du pays. Ce même gouvernement dit qu'une confrontation avec ce Groupe est imminente et on parle déjà de morts. Ce que l'on sait aussi, c'est que la police aujourd’hui ne sait plus comment se comporter. Elle est capable d'arrêter ce fléau, mais ne peut le faire car elle n'est légalement pas protégée et aussi car elle reçoit des instructions de contrôler sans agir. Entre temps, on voit arriver chaque jour des anciens combattants d'Irak, d'Afghanistan et autres prisonniers de Guantanamo. Toutes ces personnes en quittant l'aéroport d'arrivée en Tunisie, sont immédiatement mêlées a la foule et sont libres de leurs mouvements et actions. Quelles sont les intentions? 
Sur le plan politique, aujourd’hui le parti islamiste, joue le séducteur en abandonnant la Charia et
en annonçant sans l’annoncer une date pour les élections, en démarrant un grand programme de recrutement dans la fonction publique… 
En parallèle, et au nom de l’épuration de l’administration des symboles du passe, il est en train de nommer des gouverneurs, des omda, des directeurs d’hôpitaux, des PDG d’entreprises, des cadres d’entreprises, Je peux vous citer outre les omad et les gouverneurs, un directeur d'hôpital régional au cap bon, le PDG de la TRAPSA, le PDG du CMF, le PDG de l'INS, du CNI… Et la liste est longue
Que font les partenaires de ce parti? Rien, au mieux le CPR exige a son tour sa part du gâteau.
Nahdha n'allait pas aller aussi vite car elle voulait elle aussi profiter du réseau RCD pour les prochaines élections, mais devant les alliances rapides que font les partis destouriens, ces réseaux vont revenir a leur source d'origine et n'iront pas vers les islamistes
La situation est préoccupante, très préoccupante même