samedi 17 mars 2012

Faut il sacrifier l'economie pour les libertes


Messieurs les Republicains ou democrates qui etes aux commandes du pays en compagnie de gens qui ne sont pas capables et ne pourront jamais devenir democrates. Mais a la lecture de cet article écrit par une dame tunisienne, que voici, https://www.facebook.com/notes/samira-b%C3%A9jaoui-choubana/gravissime/301949189871598,  je me permets de m'adresser a vous.
Cette dame n'est pas la seule a avoir ce sentiment. Tous les tunisiens libres et qui étaient fiers de leur pays, avant gardiste sur le plan des avancées du statut de la femme et de l'education, ont peur aujourd'hui
Les Tunisiens ont peur que l'on revienne des siècles en arrière
Les Tunisiens ont peur de ces gens qui disent clairement qu'ils ne reconnaissent pas la democratie, qui usent et utilisent la violence
Messieurs, ces gens esperent encore que vous ferez quelque chose pour eux
Les choses vont de mal en pis chaque jour, a tel point que les gesticulations de Moncef Marzouki ont fait que beaucoup s'accrochent a lui
Ne rentrons pas dans le mur pour decider, trop tard, de ce que nous devons faire bien que nous ne sommes qu'a deux doigts de cet assassinat collectif d'un peuple
Oui pour les libertes, oui au droit de chacun de vivre dans ce pays et de pratiquer son culte, aussi extremiste soit il. Mais aussi et surtout oui a la preservation de nos acquis et au respect aussi de la vie de ceux qui veulent vivre differemment que pas l'application d'un Islam dur et repressif
Messieurs, aujourdhui, vous cherchez a aider ce pays a s'en sortir, a relever la croissance, faire revenir l'investissement et les touristes
Mais a quoi cela sert il sinon qu'a donner les moyens a des gens qui veulent imposer leurs choix divins et en tous les cas nous faire perdre tous les points de croissance que vous avez voulu, par patriotisme, que le pays atteigne 
Nous avons fait une revolution pour la liberte et pour decider de nos choix et non pas pour donner a des gens qui refusent la democratie dans leur ideologie, le droit d'abuser de notre quotidien
Ils sont de plus en plus nombreux chaque jour a cause de la mollesse de vos reactions, voire des fois, par la non reaction tout court de votre part, parceque vous pensez a un epiphenomene
Non, aujourdhui, ce n'est pas un epiphenomene, mais une gangrene qui ronge notre societe.
Je vous invite a mettre votre costume de revolutionnaire et de penser aux libertes avant l'economique , car c'est dans ce piege la que vous etes vous aussi tombe