mercredi 15 juillet 2015

Sofiene Ben Farhat excelle, BCE dit tout

Dans une sorte de causerie, en face d'un journaliste qui ne lâche rien, BCE n'a pas esquivé des questions parfois gênantes et s'est voulu réconfortant pour les tunisiens les tenant informés de tout ce qui peut les intéresser 
Il a expliqué que la loi sur la réconciliation ne concernera pas les 114 personnes objet de la saisie de leurs biens, ni les personnes fuyant à l'étranger 

BCE à confirmé l'état de désolation dans lequel il a trouvé le pays après une gouvernance catastrophique de ennahdha
sur l'insistance de Sofiane Ben Farhat, il a avoué l'existence d'une police parallèle - même s 'il ne l'a pas clairement nommée- au sein du ministère de l'intérieur
Concernant la situation sécuritaire, il a expliqué que la LFC , reverra les priorités pour tenir compte des nouvelles priorités en ce sens
Concernant ses relations avec R.Ghanouchi, il fait appel au fait du prince, fonctionner avec la situation telle qu'elle se trouve, pour dire qu'il faut tout d'abord avoir de l'humilité et que sa mission est de sortir le pays de la situation difficile dans laquelle il se trouve
BCE demeure confiant malgré les difficultés et insiste sur le fait qu'il faut un nouveau climat tourné vers l'avenir et sur l'enseignement de qualité. Il veut un état du 21e siècle fier de son passé
La Tunisie qui n'avait plus de Président depuis Bourguiba jusqu'aux années 70, possède aujourd'hui un Président responsable et de grande envergure .
Il veut une Tunisie joyeuse et s'adresse aux gens défavorisés pour leur dire qu'il doivent garder espoir