mercredi 14 mai 2014

Interview de Mehdi Jomaa. Les 100 jours

Conférence de presse de Mehdi Jomaa
Volet sécuritaire 
Création d'un Pôle de lutte contre le terrorisme 
Coopération très poussée sur le volet sécuritaire avec l'Algérie 
Appel aux citoyens a jouer leur rôle dans la lutte contre le terrorisme 
Mise en place d'un plan pour la meilleure sécurisation des frontières avec la Libye
Pas de place aux terroristes dans le pays
Volet politique 
La révolution sera protégée par l'Etat. Plus de place aux LPR
Changement de quasiment de tous les directeurs de cabinets, des gouverneurs... Les oumad vont changer très bientôt . L'administration sera neutre pour aller aux élections 
Volet économique 
La situation économique est très difficile 
Déséquilibre important de la balance commerciale
Les besoins de l'état sont de 1 milliard de dinars par mois 
Nous avons deux échéances importantes, la loi des finances complémentaires et la loi des finances 2015
Nécessité de changer le modèle économique base aujourd'hui sur la consommation et qui doit se baser dans l'avenir sur l'investissement 
Objectif : réduction du déficit de 1.5 milliards de dinars par an a compter de 2014 d'où nécessité de mieux contrôler la compensation 
Mise en place de l'identifiant unique afin que l'effort de compensation aille a ceux qui ont en besoin 
Le taux de croissance est estimé a 2.8%
Production du phosphate en nette progression 
La saison touristique devrait être excellente et meilleure que celle de 2010
Réforme de la fiscalité nécessaire . Le régime forfaitaire sera révisé 
Combattre le circuit parallèle 
Réforme du secteur bancaire. Un programme sur 2 ou 3 années sera mis en place 
Assainissement des entreprises publiques. Déficit cumulé des entreprises les plus importantes plus de 3 milliards de dinars
Réforme de la loi relative aux marchés publics et décentralisation des AO déjà en place
Une équipe de ministres a visite 17 gouvernorats. 400 projets étaient suspendus et ont pu être réactivés 
Emploi des diplômes du supérieur :+16%
Réactivation de 800 micros projets 
Volet social 
Continuité de l'état : 33 accords avec l'UGTT convenus avec les anciens gouvernements ont été mis en place
Augmentation du SMIG et du SMAG
Activation du contrat social
L'inflation passe de 6.4 a 5.2%. Non suffisant selon le chef du gouvernement 
La productivité est l'outil unique pour contrôler les prix et la baisse des prix

Une conférence et sera organisée vers le mois de septembre et réunira les plus grands bailleurs de fond et les plus grands investisseurs mondiaux pour mettre en place des méga projets