lundi 7 octobre 2013

Silence, on tue la liberte d'expression

Pendant que le débat national commence, le gouvernement de Ali Laarayedh continue a user de toutes les méthodes pour faire taire la chaine Attounisya, cette chaine dont les émissions ont caracolé en tête de toutes les émissions toutes chaines confondues et dont la libre expression a certainement dérangé plus d’un
Apres avoir fait en sorte que un homme d’affaires, a un point , puisse voler la fréquence et donc a priver les tunisiens de leurs émissions préférées, voilà que le gouvernement nomme a la tête de cette chaine un homme qui travaillait pour Abdelwaheb Abdallah et dont la mission principale était de censurer les émissions télé du temps de Ben Ali en lieu et place de Elhem Soufi Torjmane qui a redresse la chaine et qui n’est jamais intervenu dans le contenu des émissions
Il est à noter que le gouvernement a essayé de dégommer cette dame auparavant mais la justice a rejeté la demande du gouvernement
Jusqu'à quand ce gouvernement va t il encore tenter de tuer la liberté d’expression
Il faut se lever et condamner très fortement
Souvenez vous du flic de Dar Essabah
Souvenez vous de Ziad El Hani
Et souvenez vous de l’emprisonnement injuste de Samy Fehri