dimanche 22 janvier 2012

Imbroglio

Y a de quoi déprimer. Nous vivons une expérience unique. Nous avons fait partir un dictateur, suite a quoi on a organise des élections uniques dans le monde arabo musulman. Nous avons une assemblée nationale constituante. Le malaise vient peut être du fait que l'on a toujours dit que Ennahdha c'était dangereux et que aujourd'hui ils sont au pouvoir. Le malaise vient peut être du fait que nous craignons les salafistes, le malaise vient peut être du fait que nous avons tout simplement peur. Qu'est ce qui nous empêche d'accepter de vivre tous ensemble et de rester vigilant. Il est inacceptable que le pays soit dans la situation ou il se trouve, sit in, grèves, destructions de biens publics et prives... et maintenant on s'attaque a l'honneur des uns et des autres. Il faut que tout cela cesse. Nous sommes tous tunisiens et devons apprendre a vivre ensemble. Nous devons donner un minimum de temps a ce gouvernement pour le juger. ... complique tout cela n'est ce pas?