dimanche 2 février 2014

Troika, ne nous n'avons pas la memoire courte

Je n'avais pas voulu commenter, mais au vu de ce qui s'écrit, je réagis 
L'interview de Ben Jaafar hier était presque une honte 
Avec le concours de Borhane Bsaies, l'interview est comme préparée à l'avance .
Ben Jaafar tente de s'approprier la constitution et de dire que la troïka est parti de manière volontaire
Oh la honte!!!!
N'ayons pas la mémoire courte et rappelons nous que MBJ avait promis une constitution en une année et qu'il ne nous a jamais rendu la copie a temps mais 14 mois plus tard
Rappelons nous que MBJ a toujours refusé de faire un retro planning laissant le pays dans le flou et augmentant la crise politique
N'oublions pas les dates successives et jamais tenues par Ben Jaafar
Sans oublier son parti pris pour Sahbi Atig
La copie de la constitution de Ben Jaafar est celle de Juin 2013 qu'il a signé entouré des faucons de Ennahdha
Quand a la troïka , elle a quitté sous la pression de la rue et car elle a mis le pays en faillite
Ils n'avaient plus de quoi payer les salaires et le FMI nous a reversé 506 millions de $ le jour de leur démission
Le pays a besoin de 7000 millions de $ pour s'en sortir
Ils ont mis le pays sur les rotules, ont été la cause des assassinats politiques, des crises politiques et des conflits sociaux
Aujourd'hui ils veulent nous mettre le masque des gentils
Non ce n'est pas ainsi que cela se passera
Grace a Ben Jaafar, Ennahdha a pu être un tantinet séduisante aux yeux du monde
Mais n'oublions pas les discours haineux de Ghanouchi, Atig, Laarayedh.. Ou encore l'appel au 6e Califa de Hamadi Jebali
Ou encore quand Ben Jaafar parle d'atteintes au sacre dans l'affaire de la Abdelliya qui n'en n'a jamais été une !!
Oh , mais... Oh, mais !!!