dimanche 12 février 2012

La complicite des progressistes

Le type dont la mission noble est de circoncire les femmes afin de leur enlever le plaisir de faire l'amour, lequel plaisir a été donne par Dieu tout comme il a été donne a l'homme, fait le plein en ce moment a la coupole d'El Menzeh, les Allahou Akbar, les drapeaux noirs et les barbes sales sont la par milliers pour le Jihad vaginal. Que cela fasse partie du jeu de la simple liberte d'expression (puisqu'on n'est pas encore passe a l'acte, mais on ne saurait tarder de le faire), je veux bien, mais les progressistes qui sont dans le pouvoir pour , faire la contre balance devant l'hegemonie islamiste, montrer un visage modere du pays et surtout ne pas laisser les islamistes faire ce qu'ils veulent, ou sont ils? Faute de condamner, ont ils donne une opinion sur le sujet? Ont ils dit que nous sommes une société civile et non barbare? Ont ils interpelle leur partenaires pour que ceux ci rassurent la population? Le pouvoir est pourri on le sait, mais de la a vous faire renier vos idéaux et vos principes, il devient infect. On s'attendait a un minimum de reaction sur tout ce qui se passe dans le pays, mais silence radio, on ne doit pas embêter notre partenaire, on en a besoin pour les prochaines échéances electorales car sans lui, c'est vrai nous ne pouvons plus renaitre de nos cendres. Est ce que j'ai le droit de garder encore un peu d'espoir en ces gens en lesquels on a cru fermement? Ou bien vont ils laisser notre société changer, se transformer, se pourrir et par voie de consequence notre economie revenir petit a petit a l'age de pierre sans reagir? Devons nous nous soulever contre eux tout comme nous le faisons contre ceux qui atteignent a nos libertes? Je pense tres sincèrement que la question merite d'être posee car alors qu'on pensait que la qualité de vie de nos enfants était menacé, il se trouve que c'est nous meme qui sommes menaces, a peine 3 mois apres les elections. Qu'en sera t il dans 1 an?